Hier sur Instagram, je vous partageais mon désarroi quant à la représentation des accouchements dans une série en particulier… mais dans l’immense majorité des supports culturels en général. Je ne l’ai pas abordé, mais lors de la scène que je vous décrivais, à deux reprises, les cordons des bébés ont été coupé de manière quasi immédiate après la naissance. Encore une image qui vient contribuer à cette vision inconsciente et anti-physiologique que l’on peut avoir d’un enfantement.

Le cordon ombilical, c’est deux artères et une veine qui vont permettre de maintenir les échanges entre le bébé et la maman via son placenta. Pour que l’enfant bénéficie au maximum des bienfaits du clampage tardif, il suffit d’attendre 5 minutes. Pas 1 ou 2, mais 5 minutes pour que les 40 à 50% du sang du bébé restant encore dans le placenta ait le temps de revenir à lui.elle !

Quels sont les bénéfices ?

    • augmentation de 40 à 50 mg/kg de fer, réduisant les risques d’anémie jusqu’au 6 mois
    • augmentation de 50 à 60% des globules rouges
    • augmentation de 30 à 40% du volume sanguin permettant une meilleure transition respiratoire
    •  augmentation de 45% de l’hématocrite
    •  réception de millions de cellules souches supplémentaires, celles-là même qui ont des capacités de guérison incroyable

L’OMS définit cet acte comme un “soin néonatal essentiel” pour le nouveau né. Pourtant le clampage rapide, voire immédiat, reste encore répandu dans de nombreuses maternités du monde, ce qui va minimiser tous les points précédemment cités. Moins longtemps on laisse le lien entre bébé et placenta, moins le bébé bénéficie de ces incroyables vertus. D’où l’importance de veiller à ce point : en l’inscrivant dans votre projet de naissance, en veillant à ce qu’il soit respecté, en vous renseignant sur les pratiques de l’endroit où vous souhaitez enfanter, etc. afin que personne ne vole à votre bébé ces précieux apports et un début de vie parfaitement respecté !
.
Sources : Quantik Mama, OMS – Crédit photographie : Emma Jean Photographie