Que cela soit pour mon bébé, mon mari ou moi-même, ce que nous mettons sur notre peau est aussi important que la qualité de ce qui se retrouve dans nos assiettes. Tout simplement parce que le résultat est le même : tous les produits que vous appliquez sur la peau passent dans votre sang et se retrouvent inévitablement dans votre corps ! J’avais d’ailleurs déjà évoqué cela dans ce précédent article.

Avec l’arrivée du petit chaton à la maison, pas question donc, de succomber aux sirènes marketing et aux délicates odeurs de bébé des M*****a et cie. Un gel doux et sans savon de chez Cattier et du liniment feront parfaitement le boulot !

Le liniment ou liniment oléo-calcaire se trouve en boutique bio et également dans toutes les pharmacies (mais dans quasiment tous ces derniers se trouvent tous additifs et conservateurs…). Il s’agit tout simplement d’un mélange à part égale d’eau de chaux et d’huile d’olive (pour la recette traditionnelle, mais vous pouvez choisir l’huile végétale de votre choix selon les vertus souhaitées). On peut également y ajouter un peu de cire d’abeille pour stabiliser la texture et éviter ainsi l’effet biphasé de la lotion. Pour augmenter quelque peu sa conservation, j’ai opté pour quelques gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse. On pourrait aussi choisir des huiles essentielles douces telles que la lavande ou encore l’orange. Mais pour les tous petits, mieux vaut s’abstenir dans un premier temps et attendre de voir comment réagit leur petite peau. A priori, si l’on se contente de ces 3 ou 4 ingrédients de base, il n’y a rien à craindre.

Le liniment arrive donc souvent dans les maisons en même temps que les bébés, mais certaines femmes l’utilisent également au quotidien.

Comme démaquillant tout d’abord. Pour ma part, je n’ai jamais essayé mais il paraît que c’est très efficace. Attention tout de même car le liniment a un pH plutôt basique… qui ne doit pas convenir à tout le monde, les peaux les plus sensibles ayant tendance à préférer les pH neutres. Il peut également servir à soulager certaines brûlures légères et superficielles, des coups de soleil, et peut être également utilisé comme base de massage.

Pour les petits bouts, le liniment va être top pour le change puisqu’il permet de nettoyer leurs fesses sans eau et sans rinçage. Ultra pratique lorsqu’on est pas à la maison ou si, comme moi, votre table à langer ne se trouve pas à la salle de bain. L’autre avantage à ne pas utiliser l’eau systématiquement est que cela dessèche beaucoup moins la peau. Au contraire, le liniment hydrate grâce à la présence d’huile qui laisse un film protecteur. Quant au pH basique, il sera ici apprécié pour contrebalancer les selles souvent très acides des petits. Un produit sans comparaison possible avec les lingettes en tous genres, dont regorgent les rayons de supermarchés, pharmacie ou parapharmacie. Même les plus bios !

L’avantage de le faire soi-même ?

  • la maîtrise du contenu et de la qualité des ingrédients. Le liniment bio se trouvant relativement difficilement en pharmacie classique.
  • le côté écologique : vous pouvez réutiliser le même flacon à chaque fois (à condition de bien le laver et le sécher), et limiter ainsi les quantités d’emballages consommées
  • le côté économique (qui n’est pas non plus l’argument le plus important selon les prix de votre boutique bio).

La recette (pour 400 ml) :

  • 200 ml d’huile d’olive biologique, vierge, première pression à froid (une huile d’olive bio premier prix peut tout à fait suffire)
  • 200ml d’eau de chaux (j’ai acheté la mienne dans ma boutique bio – Biomonde)
  • de cire d’abeille (facultatif)
  • Une dizaine de goutte d’extraits de pépins de pamplemousse
  1. Mettre l’huile d’olive et la cire d’abeille dans un contenant en verre
  2. Placer le contenant au bain marie jusqu’à ce que la cire d’abeille soit complètement fondue
  3. Mesurer l’eau de chaux dans un autre récipient (avec précaution car l’eau de chaux pure est corrosive – pas de panique, elle ne l’est plus du tout mélangée à d’autres ingrédients !)
  4. Verser le mélange huile/cire + eau de chaux dans un blender et mélanger jusqu’à ce que la lotion devienne jaune claire.
  5. Ajouter l’extrait de pépin de pamplemousse et mélanger à nouveau
  6. Transvaser dans votre flacon pompe.

IMG_0664flacon

Il est possible que le mélange se solidifie un peu en refroidissant, il suffira de secouer votre flacon avant utilisation. La durée de conservation pour ce produit est d’environ 1 mois. Comme pour les huiles essentielles et tout autre produit cosmétique, il est préférable de toujours le tester en petite quantité dans le pli du coude ou à l’arrière du genou par exemple.

Si cela vous tente pour vos petits loups ou vous-même, n’hésitez pas à partager vos retours !