En ce début de semaine, je partage une vidéo qui m’a bouleversée par chacun de ces mots et par la richesse de ses intervenants :  Fabrice Midal, Leili Anvar, Frédéric Lenoir, Christophe André, Thierry Janssen, Olivier Chambon, Matthieu Ricard, Bernard Werber, Jan Kounen, Véronique Jannot, Vahina Giocante, Philippine Leroy-Beaulieu, et d’autres belles âmes encore.

Ce clip tourné à l’occasion de la journée de la Compassion en 2012 pour l’INREES, réuni points de vue et témoignages issus de divers horizons : philosophie, sciences, théologie, etc.

La première fois que je l’ai visionnée, il y a quelques années, il m’a touchée au plus profond de mon Être, m’a émue aux larmes, a traversé chacune de mes cellules d’une lumière extraordinaire. Comme si quelque chose s’éclairait en moi.

Elle a marqué un tournant dans ma vie. A fait partie des choses qui m’ont donné le courage et la force de suivre un nouveau chemin.

« La compassion nous offre un horizon qui nous dépasse et qui permettra de nous réunir. »

 

 

Encore aujourd’hui, à chaque fois que je prends le temps de le réécouter, je ressens cette immense émotion, la gorge qui se sert, les larmes qui coulent sur mes joues… mais des larmes d’une profonde gratitude.
Gratitude d’avoir découvert la puissance de cette Compassion. D’avoir appris à la ressentir, à la reconnaitre, à la cultiver, à la vivre.
Gratitude parce qu’elle m’accompagne chaque jour, que cela soit dans mon quotidien de thérapeute bien sûr, avec mes proches et aussi, avec les moins proches, les personnes croisant simplement ma route.
Bien sûr ce n’est pas toujours simple ou naturel et même parfois très compliqué.
Mais quel bonheur ressenti lorsqu’on arrive à être profondément, sincèrement dans cette Compassion, dans cet Amour inconditionnel. Car si elle nourrit, calme, apaise et peut-même guérir l’Autre, elle nous donne tellement à nous-même.

« Aider les gens à rentrer en compassion avec eux-mêmes, avec le monde, ou avec les Autres qui parfois leur semblent terriblement hostiles, c’est les aider à transformer cette souffrance et à guérir. »

Remettre l’Humain au centre de nos préoccupations. Remettre l’Humain au centre de nos Vies.
L’illustration parfaite du si beau principe d’interdépendance dans lequel nous vivons.

« Dans la compassion se révèle notre Humanité dans ce qu’elle a de plus éclatant. »