Les vacances sont toujours (pour moi) l’occasion de prendre du recul. Sur le quotidien. Sur la vie. Sur ma vie.
Etre loin de tout est souvent d’une grande aide pour nous retrouver, nous reconnecter à notre source profonde, à qui nous sommes. Plus possible de s’anesthésier avec le travail, de se noyer dans le rythme du quotidien, d’être dans le « faire » à longueur de journée. Il n’y a qu’à se laisser « Être ». Ou tout du moins essayer.

C’est aussi l’occasion de faire le point.
De savoir ce que l’on souhaite et au contraire, ce que l’on ne souhaite plus. Dans nos projets personnels, nos relations aux Autres, nos vies professionnelles ou notre sphère familiale… 

S’échapper du quotidien ressource le corps, repose l’esprit, et amène l’âme à évoluer. De nouveaux possibles apparaissent, de nouvelles inspirations, de nouvelles envies.

Parfois (comme cette fois!) c’est aussi un moment qui nous aide à faire une jolie transition. A laisser derrière nous une période grise, douloureuse, fatigante et mouvementée pour retrouver (on l’espère!) plus de douceur, de sérénité et de stabilité.
En mettant une certaine distance avec nos difficultés, on les accepte plus simplement. Et surtout, on cesse de s’identifier à elles. On les dépasse. On va au delà.
Dans certains cas, on parvient à leur trouver un sens. A en tirer nos leçons de vie, et voir en quoi elles nous ont fait évoluer.
Car jamais rien n’est échec, tout est expérience.
De chaque événement, même les plus sombres, nous pouvons en ressortir grandis et plus forts. Comme un arbre dont les racines et les branches se fortifient toujours un peu plus.
Alors, la douleur et la peine se font moins violentes et l’on commence à pouvoir s’ouvrir à nouveau au Monde. A se sentir en Vie. Dans la Vie. A ressentir la Joie, la Beauté et l’Amour qui nous entourent. A partager, rire, sourire. A Vivre.

Les vacances, c’était un peu tout cela. Cette fois.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]