Aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous un véritable trésor que j’ai découvert hier. Un trésor qui réjouit le coeur, qui transporte votre être, qui nourrit votre âme profondément.

Ce trésor c’est « MySon », une perle cinématographique de trois minutes à peine, co-produit par Claire Endress et Germain Lalot.
J’avoue, quelques larmes ont coulé. Des larmes d’être humain, des larmes de femme, des larmes de maman, des larmes de gratitude…

MySon nous dévoile des images d’une beauté, d’une humanité et d’une sensibilité époustouflantes.
Des paysages nous emmenant voyager dans la grandeur et l’harmonie de notre monde.
Des visages, des sourires, des regards… nous rappelant cette beauté et cette grandeur d’âme qui existe en chacun de nous.
Qui existe en l’Autre lorsqu’on veut bien se donner la peine de le découvrir. De laisser nos peines, nos peurs, nos propres blessures de côtés. En se souvenant que lui aussi à ses peines, ses peurs et ses propres blessures. Mais aussi ses rêves et ses espoirs.

Merci à ces deux artistes de me rappeler combien nous sommes tous les mêmes, malgré la complexité de notre monde et au-delà de nos propres complexités. Au-delà de nos convictions, de nos différences, des rêves qui nous animent. Et que continuer d’œuvrer chaque jour pour participer à cette vision du monde ne tient qu’à nous.

« They are like you, full of dreams, doubt and hope. They are not so different from you. »

Puisse cette petite merveille vous toucher autant que moi !