Comme moi, vous êtes nombreux à avoir besoin (ou envie ?!) de manger en milieu d’après-midi. Et bien souvent, ce sont des envies de gourmandises… des petits biscuits, des pâtisseries, des bonbons… Ce n’est pas grave puisque c’est l’heure du goûter n’est ce pas ?

Oui, bien sûr ce n’est pas grave ! N’empêche que des biscuits ou des sucreries TOUS les jours, même en milieu d’après-midi, c’est ce qu’on appelle une habitude. Et soyons honnête : une mauvaise habitude dont notre organisme n’a nullement besoin ! Alors comment la transformer et la rendre plus healthy ?

Commencer par se poser la question : est-ce vraiment de la faim que je ressens ?

Parfois il ne s’agit en fait que d’une sensation de soif que l’on prend pour de la faim. Commencer donc toujours par bien vous hydrater (eau tempérée peu minéralisée, boisson chaude non sucrée (thé vert, tisane, etc.).

Pour beaucoup, ce moment coïncide avec le retour à la maison et l’envie de décompresser de notre journée. Nous y voilà donc, nous n’avons pas vraiment faim mais envie de manger ! Et c’est un peu le premier réflexe une fois la porte de la maison franchie : on ouvre les placards et on attrape le premier paquet de gâteaux venu… C’est là où il importe de stopper cette routine (aussi dévastatrice pour le corps que pour le mental) pour la remplacer par une autre. Par exemple, vous pouvez en profiter pour faire quelques respirations en présence, pour vous poser, prendre le temps de vous asseoir, pour ralentir un peu, pour couper la spirale infernale du rythme de la journée dans laquelle vous êtes pris sans même vous rendre compte. Vous pouvez également faire quelques exercices de sophrologie dynamique ou encore méditer.

Vous offrir ces quelques minutes vous permettra de réaliser que finalement vous n’avez absolument pas faim, et l’envie de manger passe d’elle-même, une fois que la prise de conscience est là.

Parfois malgré ces précautions, nous avons réellement faim. Selon la quantité de notre repas précédent, notre métabolisme, notre profil, et tout un tas d’autres variables. Dans ce cas, voici plusieurs options de goûters sains, peu sucrés et nutritionnellement intéressants, afin de réserver les fondants au chocolat et croissants aux amandes aux jours de fête !

  • un fruit frais de saison et quelques oléagineux et/ou 1 grand carré de chocolat noir à plus de 70%
  • un fruit frais et un lait végétal cacaoté (avec du cacao pur et cru bon sucré) ou un yaourt de chèvre ou de brebis bio
  • une compote maison sans sucre et 1 à 2 cas de granola maison
  • une ou deux tartines de pain des fleurs + purée d’oléagineux (au choix : amande, noisette, cajou, cacahuète)
  • une boisson chaude un peu gourmande : lait végétal non sucré + 1 cac de purée d’oléagineux + 2 carrés de chocolat noir à 70% à laisser fondre (+ si besoin 1 cac de sucre de coco)

En espérant que ces petites astuces puissent vous être utiles et vous accompagner vers un mode de vie plus sain, vous réconcilier avec votre alimentation et vous rendre plus respectueux de vous-même, de votre corps de vos besoins.